Sélectionner une page

Comment constituer une base de données d’emailing qualifiée ?

30 Déc,2021

Partager

TwitterLinkedIn
5/5 - (2 votes)

L’e.mail reste un canal important et privilégié pour les entreprises pour communiquer avec les clients et prospects. Véritable trésor de guerre, l’e.mailing est aujourd’hui le moyen le plus efficace en France pour acquérir et fidéliser les clients. 

Certes, pour communiquer, les marques disposent déjà de leur site e.commerce et de leurs réseaux sociaux comme vitrine. Cependant, l’e.mailing est un excellent moyen pour réaliser des opérations de communication auprès des clients et prospects. Avec l’emailing, les internautes n’ont pas besoin de se connecter sur une plateforme externe – comme pour les réseaux sociaux – pour recevoir les communications de votre marque. Cette étape en moins favorise le taux d’ouverture moyen d’un email qui est estimé à 41%, selon experian marketing services pour la France !

Pour  réussir une bonne campagne d’emailing et délivrer le bon message au bon moment, il y a quelques conseils à suivre. Plusieurs solutions existent pour permettre aux entreprises de constituer une base de données d’emailing qualifiée. Passons-les en revue dans cet article pour vous aider à définir la stratégie de mailing pour votre entreprise.

lettre-boite-mail-données

Pourquoi mettre en place une stratégie d’emailing ?

L’e.mailing vous permet, grâce à l’envoi d’une newsletter, de communiquer avec votre audience sur de nouvelles offres, d’élargir votre cible et de vous faire connaître tout simplement. C’est un excellent moyen de répondre à vos objectifs de conversion et de fidélisation. Développer une stratégie d’emailing vous assure une hausse de vos performances commerciales. Mais pour cela, i y a tout de même quelques conseils à suivre. 

Le bon moment pour envoyer sa communication

Il n’existe pas de bon ou mauvais moment pour envoyer vos emails, tout dépend de votre audience. C’est pourquoi, nous vous recommandons de faire de l’A/B testing et d’analyser vos résultats dans le but de découvrir les moments pertinents pour votre cible. À savoir, en moyenne sur la France, le taux d’ouverture augmente de 20% pour les communications envoyées par email le mardi ! 

La personnalisation de votre message

La newsletter est un bon moyen de se démarquer sur le marché. Pour aller encore plus loin et exploser tous records, personnalisez vos communications. Les chiffres indiquent qu’une personnalisation d’email entraîne des statistiques bien plus importantes qu’un e.mailing “de masse”. Selon une étude de Lyfecycle marketing : “les emails qui affichent un objet personnalisé génèrent un taux d’ouverture plus élevé de 50%”

Pour autant, il n’est pas forcément nécessaire de mentionner les noms et prénoms de vos interlocuteurs, la véritable clé se trouve dans la personnalisation du contenu du message. N’hésitez pas à cibler les messages que vous envoyez en fonction des précédents achats de votre audience par exemple. 

Mais avant de mettre en place votre stratégie, il faut constituer une base de données d’emailing qualifiée. Rien ne sert d’envoyer des millions de mails si vous ne les adressez pas à la bonne cible !

Qu’est-ce qu’une base de données qualifiée ?

Une base de données emailing qualitative est une base qui est mise régulièrement à jour. Pour cela, vous devez  faire constamment du tri et analyser vos résultats : taux d’ouvertures, taux de clic, etc. Il est important d’identifier les internautes “fantômes” et leurs raisons afin de remédier à cette situation. 

Une base de données mise à jour permet d’avoir une bonne délivrabilité (pas d’adresses erronées ou mortes) et une base constituée de prospects qui correspondent à vos personas (cibles marketing). Plus votre base sera qualifiée, plus vous aurez de retours positifs à vos campagnes e.mail : taux d’ouverture des mailings, taux de clics sur les call-to-action et bon taux de conversion (vente). 

De même, une base de données composée de contacts qualifiés, vous permet d’éviter que vos emails promotionnels atterrissent dans les spams de vos prospects. Enfin, une base de données qualifiée suppose aussi de respecter les règles du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Veillez donc à bien respecter ces deux modes de collecte de données  : l’opt-in et l’opt-out. 

L’opt-in consiste à obtenir l’accord de votre cible avant la diffusion de la publicité. Pour cela, une mention est adressée au moment de la collecte des informations comme : “cochez cette case si vous souhaitez recevoir des communications commerciales.” 

L’opt-out à l’inverse est une technique utilisée pour diffuser un message sans accord au préalable du destinataire. Au moment de la collecte d’informations, vous retrouverez un message comme celui-ci : “cochez cette case si vous ne souhaitez pas recevoir des communications commerciales.” 

newsletter-mail-envoyer-base-de-données

1 – Collecter ses propres optins qualifiés pour constituer sa base d’emailing

Multiplier les possibilités d’obtenir des optins qualifiées

Afin de vous constituer rapidement une base de données qualifiée, il faut multiplier les occasions de récolter de la data. Pour cela, vous disposez de deux canaux sur lesquels vous appuyer : le site Internet de votre entreprise et vos réseaux sociaux.

Ces deux supports vous permettent de créer des occasions incitant vos prospects (et abonnés) à laisser leurs informations de contact, dont celle que vous recherchez : leur adresse email. 

Comment récolter de la data qualifiée sur votre site web et réseaux sociaux ?

Plusieurs techniques marketing permettent de demander les adresses emails à vos prospects :

  • Le lead magnet (ou aimant à prospects) : cette technique consiste à proposer une contrepartie assez attractive, en échange de laquelle le prospect accepte de laisser ses informations de contacts via un formulaire. Il s’agit généralement d’un contenu de qualité. Cette technique marketing est très utilisée en BtoB avec des contenus de type livres blancs ou témoignages clients pour obtenir des contacts qualifiés. 
  • Le bon de réduction : “inscrivez-vous à la newsletter et recevez un bon de -10% sur votre 1ère commande”. Cette technique de communication est assez répandue sur les sites e-commerce et permet, en échange d’une réduction, d’obtenir facilement des adresses emails qualifiées. Le prospect qui souhaite commander en ligne à tout intérêt à s’inscrire à votre newsletter pour bénéficier de cette réduction. 
  • Alerte “back in stock” : sous vos fiches produits, pensez toujours à mettre un champ pour laisser une adresse email dans le cas où le produit ne serait plus en stock. En échange de prévenir l’internaute du retour en stock du produit, vous récupérez une adresse mail de plus pour votre base de données !
  • L’exit pop-up : cette astuce marketing vous permet de demander l’adresse email du prospect avant qu’il ne quitte votre site.
  • L’outil de chat : via votre module de contact en ligne, vous pouvez demander l’adresse email de contact pour envoyer la réponse si le support est absent.
  • Le jeu concours (avec landing page) : c’est un bon moyen d’utiliser vos réseaux sociaux pour obtenir l’email de vos abonné·es et prospects. L’inscription du contact peut se faire via un formulaire embarqué directement sur vos réseaux sociaux ou qui redirige vers une landing page dédiée.
  • Les programmes ambassadeurs : Véritable levier marketing qui vise à recruter des individus afin qu’ils participent au développement et à la promotion de votre offre de produits ou de services. Trustt est un outil de marketing communautaire qui vous permet  de récupérer des optins qualifiés et segmentés. Grâce à un programme ambassadeur implémenté sur votre site internet, le logiciel Trustt vous permet de rentrer directement en contact avec vos consommateurs et vos consommatrices cibles !

Découvrir Trustt

Trustt est une solution de marketing digital qui vous permet de créer un cercle vertueux entre votre marque et vos consommateurs.

L’efficacité de votre stratégie de collecte de données se joue sur la répétition, la variété des sollicitations permettant de laisser un email et les supports de communication : site Internet, compte Instagram, page Facebook… Quel que soit le mode de collecte, il faudra respecter les règles du RGPD. Précisez quel usage vous ferez des données et laissez toujours la possibilité en bas du mailing de se désinscrire de la liste de diffusion.

Les avantages de constituer sa base emailing avec ses propres données 

Avec ces méthodes, vous ne dépendez d’aucun tiers pour l’obtention de vos datas.  De plus, vous vous assurez de leur qualification : les internautes qui renseignent leurs adresses emails sont intéressés par votre entreprise, vos contenus, vos produits et ils sont disposés à recevoir vos communications. Cela provient d’une action consciente de leur part, ils ne seront donc pas étonnés de recevoir vos newsletters et mailings commerciaux.  

Cependant, cette méthode peut être fastidieuse, surtout si vous manquez de trafic sur le site en ligne de votre entreprise ou de notoriété. Dans ce cas, et en particulier si vous débutez, d’autres solutions pour obtenir des contacts qualifiés s’offrent à vous.

2 – Louer ou acheter une base de données 

La location ou l’achat de base de données est une solution rapide pour constituer un fichier de prospection commerciale. 

La location de base de données suppose de passer par un prestataire externe qui dispose de la data et met à disposition son fichier d’emails. Le prestataire peut également se charger de la technique et de l’envoi (routage). Ainsi, côté entreprise, vous avez juste à définir la cible marketing et le message commercial de la campagne (objet du mailing, contenu). Si vous disposez déjà d’une solution pour l’envoi de vos newsletters, dans ce cas vous pouvez exporter directement la base en location dans votre outil d’emailing. Cette solution vous permet de communiquer en masse, mais vous n’êtes pas propriétaire des millions d’emails utilisés.

A contrario, l’achat de base de données vous permet d’être propriétaire du fichier de prospection obtenu. De la même manière qu’avec la location, vous passez par un prestataire externe qui vous fournira un fichier de contacts qualifiés en fonction des critères que vous aurez définis au préalable (cible marketing, zone de prospection…).

Vous pourrez ainsi utiliser cette base de données autant que vous le souhaitez. L’inconvénient de cela est la fraîcheur des données : 20% des bases ne sont plus à jour au bout d’un an. Sans renouvellement de la base, vous aurez rapidement des erreurs lors de vos envois comme des adresses email obsolètes. Vous devrez donc racheter régulièrement de nouveaux fichiers pour maintenir votre base à jour et serez dépendant d’un tiers.

cheeking-mail-base-de-données-ordinateur

3 – Utiliser un outil spécifique pour sa collecte de données

Si vous possédez déjà les e.mails de vos clients, récoltés lors de leurs commandes en ligne ; il est plus compliqué d’obtenir ceux de personnes que vous ne connaissez pas encore : les mails de vos prospects. 

Il existe des outils ad hoc, permettant de collecter des adresses mails sur votre site web. Avec l’outil Trustt, vous pouvez mettre en place un programme ambassadeur sur votre site en ligne qui permet de récolter des optins qualifiés et segmentés sur vos visiteur·euses. 

Les utilisateur·rices de votre site, qu’ils/elles soient client·es ou prospects, pourront laisser leurs informations de contact afin de faire partie des potentiel·les ambassadeur·rices de votre marque. Cette technique vous permet de récupérer des données qualifiées dont vous serez propriétaire. Vous pouvez ensuite utiliser cette data pour vos campagnes emailing et pour envoyer des messages ciblés !

Maintenant que vous savez comment constituer une base de données qualifiée, vous pouvez passer à l’étape suivante : le contenu de votre campagne d’emailing.

Team Trustt
Pôle éditorial