Sélectionner une page
Accueil > Data Marketing > Pourquoi devez-vous adopter la stratégie Zéro-Party data ?

Pourquoi devez-vous adopter la stratégie Zéro-Party data ?

20 Oct,2022

Partager

TwitterLinkedIn
Votez pour ce contenu

Autrefois outil clé des entreprises, la Third-Party data est aujourd’hui en perte de vitesse… Une nouvelle ère se profile : celle de la Zéro-Party data ! Eh oui, les marques optent pour un nouveau type de récupération des données client·e et prennent conscience de l’importance de replacer leurs audiences au cœur de leur stratégie marketing. Interroger directement vos client·es et vos prospects présente d’ailleurs de nombreux avantages. Trustt vous en dit plus. 

Qu’est-ce que la Zero-Party data ?

L’expression Zéro-Party Data désigne les données facultatives fournies directement par les client·es à une entreprise, sur une base entièrement volontaire. 

Lorsqu’ils/elles renseignent leurs informations, les internautes savent précisément qui a accès à ces données et dans quel but elles seront utilisées. C’est une collaboration entre une marque et ses consommateur·rices basée sur la transparence et sur une confiance mutuelle.  

Ces dernier·es partagent leurs informations en toute confiance, dans l’espoir de recevoir en contrepartie une meilleure expérience utilisateur, des contenus de valeur sur mesure ou des offres personnalisées. 

Les données, informations et autorisations fournies par les consommateur·rices de leur plein gré serviront à créer des campagnes marketing personnalisées tout au long du parcours client.

Ces données diffèrent des trois autres types de données, car elles sont fournies par le/la client·e directement et non théorisées par son comportement.

Pourquoi s’intéresser à la Zéro-Party data ?

Les cookies tiers ont longtemps représenté une importante source de données pour les marketeurs et marketeuses… Désormais, face à la disparition programmée des cookies tiers, les entreprises se doivent de revoir leur stratégie numérique. Elles ne peuvent plus s’appuyer sur les données tierces pour parvenir à la personnalisation car leur accès est maintenant limité. 

En parallèle, les internautes sont également de plus en plus soucieux du respect de leur vie privée et du traitement de leurs informations. 

Les marques et spécialistes du marketing sont alors confrontés à une situation plutôt paradoxale, puisque les consommateur·rices souhaitent d’une part protéger leur vie privée et faire attention à la façon dont on utilise leurs données personnelles, mais exigent tout de même des entreprises qu’elles leur proposent des expériences client·e ciblées et personnalisées. Ce qui implique nécessairement pour les marques de posséder certaines informations sur leurs consommateur·rices.

La bonne nouvelle c’est qu’avec les Zéro-Party data, tous ces problèmes ne se posent pas ! 

En effet, dans cette nouvelle façon de récolter les données, les consommateur·rices gardent le contrôle. 

Ils et elles décident de donner librement et volontairement leurs informations et leurs préférences aux marques qu’ils et elles apprécient en échange d’une meilleure expérience client·e et de contenus plus personnalisés. 

Vous l’aurez compris, la récolte de données est plus que nécessaire pour produire un marketing personnalisé.  Pour anticiper la dépréciation imminente des données tierces, les Zéro-Party Data semblent donc être une option de choix pour aller plus loin dans la personnalisation et répondre aux attentes de ses consommateurs·rices.

C’est une stratégie gagnant-gagnant ! Les entreprises ont donc tout intérêt à faire une grande place aux Zero-party data dans leur stratégie marketing dès aujourd’hui.

Découvrir Trustt

Trustt est une solution de marketing digital qui vous permet de créer un cercle vertueux entre votre marque et vos consommateurs.

Quels sont les 3 avantages majeurs de l’utilisation de ce type de données 

Les Zéro-Party data ne présentent que des avantages pour votre marque : 

1. Données exactes et pertinentes sur vos cibles

Les datas marketing collectées proviennent directement des consommateur·rices, elles sont donc qualitatives et précises.

Contrairement aux First-Party Data, vous n’avez pas à analyser et à déduire ce que veulent vos client·es ni leurs intentions en fonction de leurs comportements et réactions à chaque étape du parcours d’achat. 

2. Créer un lien unique de confiance avec votre audience

Évidemment, les meilleures données que vous pouvez obtenir en tant qu’entreprise sont celles que vos client·es vous donnent directement. 

Dans ce cas de figure, vos client·es vous font suffisamment confiance pour vous donner certaines informations les concernant de leur plein gré. 

De votre côté, cela signifie que vous devez continuer de nourrir cette confiance en permanence en leur proposant une expérience hors pair longtemps après leur achat. 

C’est de cette manière que vous renforcez l’engagement et favorisez la fidélité de vos audiences. 

3. Lancer des campagnes marketing personnalisées

La meilleure façon d’engager ses client·es dans ce marché saturé est la personnalisation. Les Zéro-Party Data sont des informations pertinentes et précises, elles permettent aux marques d’établir des relations directes avec les utilisateurs et utilisatrices pour ainsi mieux personnaliser leurs stratégies marketing, leurs services, leurs offres et leurs recommandations de produits.

Par ailleurs, la collecte de ces informations est peu coûteuse, facile à mettre en place et vous permet de créer des campagnes ultra-personnalisées. In fine, grâce à l’utilisation de ces données dans des campagnes marketing personnalisées, vous fidélisez vos client·es ; augmentez vos ventes et optimisez le ROI de vos actions marketing !

data

Comment récolter des Zero-party data ? 

La meilleure façon d’obtenir des informations sur vos client·es cibles et de connaître leurs préférences est de leur demander directement. Tout simplement !

Les entreprises le font déjà ponctuellement lorsqu’elles dialoguent de manière directe avec leurs audiences :

  • Le service client·e qui gère les insatisfactions des utilisateurs et utilisatrices. Il apporte des réponses, et rassure les client·es. Les retours client·e sont encore toutefois sous-exploités par les entreprises alors qu’ils représentent une manne de connaissances,
  • Les questionnaires de satisfaction adressés aux client·es après un achat, l’interrogeant sur la qualité d’un service ou celui d’une conversation téléphonique avec un conseiller de l’entreprise,
  • Les programmes de fidélité sont également une bonne source de data consommateur·rice.

Qu’il s’agisse de questionnaires, de sondages, de quiz ou de témoignages sur les réseaux sociaux, il existe toute une panoplie de moyens ludiques et interactifs pour recueillir rapidement des Zéro-Party Data à grande échelle auprès de vos client·es cibles. 

Dans la mise en place d’une stratégie Zéro-party data, vos client·es vous révèlent eux-mêmes ce qu’ils et elles comptent acheter, quelles sont leurs préférences en matière de canaux de communication, ou encore dans quelles circonstances ils et elles seraient susceptibles d’acheter tel ou tel produit…

Trustt est un logiciel SaaS aidant les marques à collecter des data fraîches et propriétaires (provenant de leur propre communauté) grâce à la mise en place d’un programme ambassadeur directement sur leur site web :

  • Récolte d’avis authentiques et détaillés sous les fiches produits de leur site web et d’UGC qualitatifs sur les réseaux sociaux ; 
  • Obtention de chiffres clés sur ce que pensent les consommateur·rices de l’utilisation des produits grâce aux tests d’usages ; 
  • Détection de critères de consommation de votre cible grâce à une collecte de données propriétaires transparente et “win-win”.

Grâce à ces données First-party data et Zéro-Party data, les marques peuvent obtenir une meilleure connaissance de leurs cibles, leur adresser des campagnes marketing ultra personnalisées, créer un parcours client·e idéal et maximiser les succès commerciaux de leurs produits. 

Deline Favre
Content manager

Inscrivez-vous à la Newsletter !

Bénéficiez en avant-première de contenus
aussi riches que variés :