6 astuces pour une campagne d’emailing réussie

25 Nov,2021

Partager

TwitterLinkedIn

Selon une étude Experian Marketing Services, le taux d’ouverture moyen d’un emailing en France est de 41% et le taux de clic de 5,67% ce qui est plutôt satisfaisant ! L’emailing et la newsletter sont encore et toujours l’un des meilleurs leviers de marketing digital pour les entreprises qui souhaitent acquérir de nouveaux clients et de nouvelles clientes et les fidéliser. La mise en place d’une stratégie marketing d’emailing pour votre entreprise vous permet de communiquer régulièrement sur votre actualité, votre offre de produits et de services, vos nouveautés et sur la valeur ajoutée de votre marque. L’envoi de mailings permet également de créer du trafic sur votre site. Bref ! Pour toutes ces raisons, l’emailing est donc un outil de marketing et de communication clé des entreprises, facile à mettre en place et peu coûteux. Trustt vous livre les bonnes pratiques à adopter pour créer des campagnes d’emailing qui cartonnent. Suivez le guide !

1.Définir votre objectif de campagne d’emailing

Avant de vous lancer dans l’envoi d’un email marketing également appelé courriel en français, la première étape consiste à se demander pourquoi souhaitez-vous mettre en place cette campagne et à qui est-elle destinée ?

Tout d’abord, définissez précisément votre objectif de campagne. 

Par exemple : 

  • Recruter de nouveaux clients et de nouvelles clientes, 
  • Générer du trafic vers votre site, 
  • Faire découvrir un nouveau produit ou service, 
  • Générer des conversions, 
  • Fidéliser vos clients et clientes, 
  • Mettre en avant vos comptes de réseaux sociaux, 
  • Faire du retargeting,
  • Etc. 

La clé du succès d’une campagne d’emailing réussie passe par la définition d’un objectif d’envoi unique. Cet objectif principal va conditionner l’ensemble de votre courriel : le sujet, le contenu, les Call-To-Action, les liens, etc.

L’objectif de votre campagne d’emailing doit être mesurable par le taux d’ouverture du mail, le taux de clic sur les Call-To-Action, le taux de désabonnement…

2. Mettre en place une stratégie de ciblage pour  chacune de vos campagnes

Comme dans toute opération de marketing/communication, vous devez délivrer le bon message, au bon moment et aux bon·nes destinataires. C’est pourquoi vous devez auparavant avoir bien défini votre cible et la connaître sur le bout des doigts ! 

Ainsi, posez-vous les questions suivantes et répondez-y avec précision : 

  • Qui sont vos clients et vos clientes ? 
  • Quels sont leurs besoins et leurs attentes ? 
  • Quels sont leurs motivations, leurs centres d’intérêt ? 
  • Etc. 

Il est recommandé de segmenter votre base de clients et clientes pour leur faire parvenir des emailings aux messages ciblés et pertinents.  Dans votre base de données, vous pouvez créer des listes de diffusion et ainsi filtrer vos abonné·es en fonction de leurs attributs (âge, sexe, localisation…) ou de leur comportement (nombre d’emails ouverts…).

Vous aurez ainsi plus de chances d’atteindre vos objectifs plutôt qu’en envoyant le même mail en masse à toute votre base de données. 

Par ailleurs, en envoyant le même emailing à tous vos clients et clientes sans distinction, vous risquez d’augmenter votre taux de désinscription, car un grand nombre d’abonné·es ne se sentiront pas concerné·es par votre emailing. 

Enfin, pour que votre campagne d’emailing soit un succès, il est crucial de prendre en compte la maturité de vos prospects ou de vos clients et clientes (prospects, nouveaux clients et nouvelles clientes, clients et clientes fidèles, etc.) dans leur parcours d’achat afin de leur envoyer un email adapté. En effet, s’il s’agit d’un prospect qui vient de découvrir votre marque, il n’aura pas les mêmes besoins en communication et ne sera pas réceptif aux mêmes arguments qu’un client ou une cliente régulier·e. 

La solution développée par Trustt organise votre collecte d’email et vous permet d’obtenir des optins qualifiés et segmentés afin de concevoir une communication ciblée !

3- Optimiser l’objet de votre emailing 

Pour créer une campagne d’emailing qui cartonne et qui vous permet d’atteindre votre objectif de conversion par exemple, il faut d’abord que vos contacts aient envie d’ouvrir votre email… Eh oui, c’est la base ! 

C’est pourquoi l’objet de votre emailing est à ne surtout pas négliger. C’est l’élément clé qui donnera envie à vos destinataires de cliquer ou non sur votre email pour l’ouvrir et voir ce qu’il s’y trouve.

Différents outils d’envoi d’emailing existent (mailchimp, sendinblue…) et vous permettent de paramétrer l’objet dès la première étape de la création de votre campagne. 

Vous l’aurez compris, le texte qui correspond à l’objet de votre email ou courriel doit être suffisamment accrocheur et pertinent pour donner envie à vos contacts de cliquer dessus. N’hésitez donc pas à être original et à utiliser des emojis dans votre communication afin d’attirer l’attention de vos abonnés ! 

De plus, l’objet de votre mail ou courriel doit impérativement mettre en avant le sujet de votre email. S’il s’agit du lancement d’un nouveau produit, utilisez des mots comme « nouveauté ou découvrez en avant-première» en début de phrase pour attirer l’œil de votre liste de contacts. 

Enfin, limitez-vous à un objet d’email de 50 caractères maximum pour que votre texte puisse être lu en intégralité. 

4- Travailler le contenu de votre emailing 

Une fois que votre destinataire a cliqué sur votre email, le travail n’est pas terminé ! Celui-ci doit trouver plusieurs choses dans son courriel : 

Un contenu pertinent

Votre contenu ne doit être ni trop long ni trop court et être en cohérence avec l’objet de l’email. En effet, le contenu de votre email doit être à la hauteur de votre objet au risque de décevoir votre contact. 

Un bon ratio textes/visuels

Vous allez devoir réfléchir au design de votre email pour que celui-ci soit attractif et donne envie à vos destinataires de continuer leur lecture. En général, chacun de vos emails/courriels doit reprendre la charte graphique de votre entreprise afin de maintenir une cohérence visuelle sur tous vos supports de communication. De plus, votre emailing doit être structuré, et contenir des titres et des blocs de textes ainsi que des visuels. L’ensemble doit être harmonieux et agréable à lire pour vos abonné·es.

Un design responsive

Aujourd’hui, la grande majorité des emailings sont lus sur mobile ( + de 50 %). Aussi, il est essentiel de créer des emails responsive design, c’est-à-dire des emails capables d’être lus sur n’importe quel type d’écran : PC, tablette, mobile.

Des Call-To-Action

Essayez de ne pas multiplier les messages au risque de perdre vos lecteur·ices : un message par email. Évitez également de trop en dire, mais placez plutôt des Call-To-Action (boutons d’appel à l’action) afin d’attiser la curiosité de vos contacts et de les inciter à passer à l’action. 

Une landing page

Vous pouvez rediriger vos contacts vers les pages de votre site web adéquates ou vers une landing page dédiée. La création d’une landing page répond à un objectif de conversion de vos abonné·es, c’est pourquoi celle-ci doit être pensée et optimisée dans les moindres détails afin de maximiser votre taux de conversion

5- Programmer l’envoi de l’emailing au bon moment 

Maintenant que votre campagne d’emailing est enfin prête et optimisée, il ne vous reste plus qu’à programmer son envoi. La question que vous vous posez sûrement en tant que professionnel du marketing chargé de la mise en place de cette campagne est : quel est le moment idéal pour programmer l’envoi de ma campagne d’emailing ?

En effet, vous ne pouvez pas l’envoyer à n’importe quel moment au risque de saboter tous vos efforts et de réduire les chances de succès de votre campagne marketing. 

Votre objectif est que ce mail soit lu et génère de l’engagement. C’est pourquoi vous devez réfléchir à la date et à l’heure à laquelle cet envoi est le plus pertinent. 

En fonction des secteurs d’activité, le bon moment peut être totalement différent. 

Selon une étude de customer.io, le mardi est le jour optimal pour envoyer un emailing, suivi du jeudi. À contrario, le lundi et le vendredi seraient les moins bons jours. 

Par ailleurs, la plupart des destinataires consultent moins leur boîte mail pendant le weekend. Il serait donc préférable d’envoyer vos campagnes d’emailing en semaine. 

Toutefois, chaque liste de diffusion de contacts est unique ! C’est pourquoi nous vous conseillons plutôt de réaliser vos tests par vous-même afin de trouver le meilleur moment pour votre stratégie marketing d’emailing !

6 – Analyser et optimiser vos campagnes d’emailing 

La dernière étape de votre campagne marketing consiste à toujours prendre le temps d’analyser les retombées de chacun de vos emails, grâce à différents indicateurs tels que : 

  • Le taux de délivrabilité = nombre d’emails délivrés par rapport au nombre d’emails envoyés.
  • Le taux d’ouverture = nombre d’emails ouverts par rapport au nombre d’emails envoyés.
  • Le taux de clic  =  nombre de liens cliqués dans vos emails par rapport au nombre d’emails envoyés.
  • Le taux de désabonnement = nombre de personnes qui se désabonnent divisé par le nombre d’emails envoyés.

L’analyse de ces principaux indicateurs clés de performance vous permet de savoir si votre campagne d’emailing est un succès ou non. En fonction des résultats, vous pourrez également optimiser vos prochaines campagnes si cela est nécessaire. 

Si votre base email est importante, n’hésitez pas à faire de l’A/B testing. Cela consiste à réaliser un test sur l’objet ou le contenu du mail afin de trouver la combinaison qui vous permet d’optimiser vos taux d’ouverture et taux de clic. 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour créer une campagne d’emailing efficace qui vous permette d’atteindre vos objectifs marketing. À vous de jouer ! 

Team Trustt
Pôle éditorial