Sélectionner une page

Top des conseils pour maximiser l’impact de vos publicités payantes

2 Déc,2021

Partager

TwitterLinkedIn
5/5 - (1 vote)

Pour faire connaître votre entreprise sur Internet, la publicité payante en ligne est un levier incontournable, du moins pour le lancement de votre marque.

En effet, la publicité payante sur Internet vous permet de donner rapidement et à moindre coût de la visibilité à votre marque, ses produits et services, et de générer du trafic sur votre site web. Il existe plusieurs canaux d’acquisition payants sur Internet :

  • Le SEA ou référencement payant (à l’inverse du SEO, référencement naturel), qui consiste à se positionner sur des mots clés de recherche pour remonter dans les résultats de recherche payants sous forme d’annonce en haut de page. Les principaux outils utilisés sont Google Ads et Bing Ads. 
  • Les réseaux sociaux (Facebook Ads, LinkedIn Ads…)
  • Le display (bannières publicitaires, habillages de page web…)

L’avantage de la publicité payante sur Internet est de pouvoir cibler très précisément des bassins d’audience, en fonction de différents critères sociodémographiques et de votre marché (France / international). En revanche, on peut vite dépenser son budget sans grands résultats si l’on n’optimise pas en permanence ses campagnes publicitaires et le contenu de ses annonces. En effet, c’est un marché très concurrentiel : toutes les marques communiquent en ligne dont les entreprises concurrentes. Le bruit publicitaire étant très important, vous devez sortir du lot pour optimiser votre retour sur investissement (ROI). Retrouvez dans cet articles nos 3 meilleurs conseils pour maximiser l’impact de vos publicités payantes sur Internet.

1- Optimiser ses campagnes médias en continu 

La publicité réalisée sur Internet a l’avantage d’offrir des statistiques précises, accessibles en temps réel, vous permettant d’optimiser vos campagnes en quelques clics. L’outil le plus utilisé aujourd’hui est Google Analytics qui permet, par exemple, de suivre ses campagnes de référencement (SEA/SEO) et de mesurer le trafic généré par celles-ci sur votre site web et page par page. 

De même, les plateformes sociales sur lesquelles vous réalisez vos campagnes proposent des interfaces de management publicitaire (Facebook ou LinkedIn campaign manager par exemple). Toutes les informations de votre campagne publicitaire sur le web peuvent ainsi être trackées, mesurées et analysées. Différents indicateurs clés sont à suivre en fonction de vos objectifs de campagne et de votre budget : 

Objectif de trafic : votre KPI de suivi sera le CPC ou coût par clic, c’est-à-dire le prix payé au clic (PPC) d’un internaute sur votre publicité ou annonce. 

Objectif de notoriété ou visibilité : votre KPI de suivi principal sera le nombre d’impressions, c’est-à-dire le nombre de fois où votre publicité ou annonce aura été affichée sur le web (dans les résultats de recherche Google, dans le feed des réseaux sociaux de votre public cible…)

Objectif de conversion : votre KPI sera le CPL ou coût par lead. Il s’agit du prix payé pour une conversion (cela peut être un achat de produit, l’acquisition d’un·e nouveau·elle client·e, une demande d’informations sur vos produits ou services…).

Surveillez vos indicateurs clés en continu et cherchez à optimiser seulement votre KPI principal, qui dépend de l’objectif de votre campagne et du marché sur lequel vous évoluez. Vous ne pouvez pas optimiser tous les indicateurs d’une campagne en même temps, votre budget est limité. C’est pour cela que vous ne devez jamais perdre de vue votre objectif initial. Si besoin, reprenez les bases de votre stratégie marketing ou de communication :

  • Quelle est la cible commerciale que vous souhaitez toucher par votre campagne ?
  • Comment comptez-vous toucher des prospects pour les inciter à passer à l’action ? Quels sont les médias prioritaires à investir (Google, réseaux sociaux, sites tiers) ?
  • Comment souhaitez-vous être perçue par vos client·es ou prospects en tant que marque ou entreprise ?
  • Quels messages ou informations aimeriez-vous que les utilisateurs·trices retiennent au sujet de vos produits dans vos annonces ?

2- Collecter sa propre data et utiliser la puissance du retargeting publicitaire

Le nouvel enjeu pour votre entreprise aujourd’hui est de collecter votre propre data pour affiner votre ciblage publicitaire, accroître votre audience et votre visibilité. En effet, avec la publicité payante, la donnée est détenue par des tiers (Google, Facebook) que toutes les marques peuvent utiliser. 

Afin d’avoir un ciblage encore plus fin pour vos publicités, l’idéal est de coupler votre data propriétaire à votre campagne publicitaire. Pour cela, Trustt guide les marques vers une stratégie marketing data-driven avec l’intégration de programmes ambassadeurs sur votre site web par exemple. Ce type de programme vous permet de fédérer une communauté, d’en apprendre plus sur votre audience, ses intérêts et comportements d’achat et ainsi de booster les leviers du marketing digital et d’avoir de meilleurs résultats.

Grâce aux données collectées (tierces et propriétaires), vous pouvez mettre en place des campagnes de retargeting. Le retargeting publicitaire permet de toucher à nouveau une audience déjà sensibilisée par votre campagne ou vos annonces et ainsi d’accroître les résultats. Le retargeting permet potentiellement de toucher ce public sur une autre plateforme que celle sur laquelle elle a été ciblée initialement, comme Facebook ou Instagram.

Le contenu des campagnes retargeting ne doit pas être le même que celui de vos campagnes de publicité payantes initiales. Vous devez adapter le contenu des annonces en fonction des médias et des actions réalisées auparavant par les utilisateurs·trices : visite de votre site web, abandon de panier… Dans le cas d’un site Internet e-commerce et dans un objectif de conversion, vous pouvez par exemple pousser un code promo ou un avis client afin de rassurer l’internaute et de l’amener à confirmer son achat.

3- Coupler ses campagnes de publicité payante à des campagnes d’influence sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, la présence des influenceurs·euses transforme la manière de faire de la publicité payante sur les réseaux sociaux. Auparavant, les campagnes sociales reposaient sur de la sponsorisation, désormais les influenceurs·euses agissent comme des amplificateurs de vos campagnes médias sur les réseaux sociaux. Le marketing d’influence fonctionne parce que les influenceurs·euses permettent de générer de la confiance via la preuve sociale. Grâce à leurs avis sur les produits ou services proposés par les marques, les prospects se sentent rassurés et passent plus facilement de l’intention à l’acte d’achat. Ils disposent déjà des informations permettant de les convaincre d’acheter les produits de votre entreprise !

Ainsi, collaborer avec des influenceurs·euses vous permet, en tant qu’entreprise, d’amplifier vos campagnes de communication et de toucher de nouveaux bassins d’audience donc clients potentiels. Différentes stratégies marketing s’offrent à vous dans ce contexte :

  • Travailler avec les influenceurs·euses pour proposer un contenu original pour vos publicités payantes, co-créer des annonces ;
  • Relayer le contenu produit par les influenceurs·euses en le transformant en publicité sociale payante pour l’amplifier.

 Dans les deux cas, l’influenceur·euse doit impérativement proposer du contenu authentique, en accord avec sa ligne éditoriale. A vous d’intégrer ensuite les call-to-action clés pour mener à une action spécifique de la part de votre public cible (achat d’un produit, visite d’une page clé de votre site web). Pour collaborer efficacement avec les influenceurs·euses, des solutions existent, comme la plateforme de Trustt qui permet aux entreprises d’identifier les comptes pertinents pour vos campagnes en fonction du public visé et de votre budget.

Découvrir Trustt

Trustt est une solution de marketing digital qui vous permet de créer un cercle vertueux entre votre marque et vos consommateurs.
Team Trustt
Pôle éditorial