Le digital au service des enjeux d’éco-conception

7 Oct,2021

Partager

TwitterLinkedIn

D’après le Global Millennial Survey de Deloitte de 2020, le changement climatique et la préservation de l’environnement sont les premières préoccupations des Millenials et de la génération Z. Face aux attentes des consommateur·rices, et compte tenu des enjeux image et business, les entreprises doivent agir et mettre ces sujets au cœur de leur stratégie marketing. Dans cet article, nous verrons comment les outils digitaux facilitent la mise en place d’une démarche d’éco-conception pour les marques et en quoi l’éco-conception est inhérente au modèle des Digitals Natives Verticals Brands (DNVB). C’est parti ! 

Pour rappel : qu’est-ce que l’éco-conception ? 

L’éco-conception est une approche préventive et innovante qui vise à développer et concevoir un produit en analysant toutes les étapes de son cycle de vie, de l’extraction des matières premières jusqu’à sa fin de vie (recyclage et valorisation), en passant par sa fabrication, sa distribution et son utilisation dans le but de limiter son impact sur l’environnement, et diminuer la pollution. 

Pour mettre en place une démarche d’éco-conception, les entreprises intègrent la notion d’environnement dans leur processus global de développement des produits. Ainsi, pour réduire leur empreinte environnementale, elles doivent pouvoir analyser progressivement l’impact que peut avoir la production de leurs produits sur l’environnement et ce, en lien avec la norme internationale ISO 14 062, “Management environnemental, intégration des aspects environnementaux dans la conception et le développement de produits”. 

Les bénéfices de l’éco-conception sont nombreux et profitent tant à l’environnement qu’à l’entreprise et au consommateur. Parmi eux, on retrouve : 

  • Le développement d’une offre de produits optimisée 

En effet, pour pouvoir répondre positivement aux enjeux du développement durable, les entreprises – tous services confondus – vont plus loin dans la conception et l’innovation du produit. Eco-concevoir un produit, c’est l’analyser en détail tout au long de son cycle de vie. Grâce à cette démarche d’amélioration continue, les entreprises sont en mesure de commercialiser des produits plus aboutis, plus performants et plus solides.

  • La réponse aux attentes et aux besoins des consommateurs 

Suite aux diverses prises de conscience écologique, consommer “green” est devenu l’une des priorités des consommateur·trices actuel·les. Les client·es sont aujourd’hui très attaché·es au respect de l’environnement et souhaitent donner du sens à leur consommation. D’ailleurs, selon une récente étude « 61 % des consommateur·trices seraient moins enclins à acheter un produit s’ils/elles découvraient qu’il était peu performant sur le plan environnemental. » (ING Source LE DÉFI).

  • La modernisation de l’image de marque de l’entreprise

Les enjeux environnementaux sont plus que jamais au cœur des préoccupations des consommateur·trices c’est pourquoi, adopter une démarche d’éco-conception et communiquer sur cet engagement permet aux entreprises d’offrir une image positive à leur marque.

Le web et les outils digitaux facilitent l’éco-conception pour les entreprises

Les DNVB, ces marques indépendantes nées sur Internet, ont créé une relation directe entre leurs client·es et les produits qu’elles fabriquent et qu’elles vendent. Celles-ci suppriment totalement les intermédiaires qui se placent entre elles et les consommateur·trices, que ce soit au niveau de la production ou de la livraison. En adoptant ce fonctionnement, les DNVB vendent en plus petites quantités, mais gardent la mainmise sur toutes les composantes de la chaîne logistique, ce qui leur permet de répondre plus facilement aux enjeux de l’éco-conception. Voici comment, ces marques utilisent les outils du web pour concevoir des produits plus responsables. 

L’analyse des avis client·es, des sondages et les études quantitatives permet de concevoir des produits plus optimisés

Le développement du web et des réseaux sociaux a permis de créer une nouvelle dynamique entre les marques et les utilisateur·rices. Désormais, les internautes partagent très facilement leur avis après l’utilisation d’un produit ou d’un service, que ce soit sur le site Internet des marques ou bien sur les réseaux sociaux. 

Les retours d’évaluation des produits constituent une précieuse source d’informations pour les marques. L’analyse des données collectées permet aux marques d’être dans une démarche d’amélioration continue de leur offre de produit ou de service.

De plus, les entreprises qui souhaitent enrichir leur connaissance sur les besoins et les attentes de leurs client·es et prospects peuvent les interroger via des sondages ou des questionnaires sur les réseaux sociaux. Toutes les thématiques peuvent être abordées : conception d’un produit, nouveau packaging, matière du produit, mode de distribution, etc. 

Désormais, grâce aux web, les marques peuvent aller à la rencontre de leurs client·es via les réseaux sociaux, prendre la température et réaliser des études de marché en permanence… Toutes ces données récoltées à chaque instant sur Internet facilitent l’éco-conception de produits, car elles permettent de les analyser en détail tout au long de leur cycle de vie. 

De cette manière, les marques peuvent développer des produits plus optimisés qui répondent aux réelles attentes des consommateur·rices.

C’est d’ailleurs la force des marques DNVB qui utilisent la data en permanence pour créer des produits optimisés, pour les tester, les commercialiser, pour mesurer leur performance sur le terrain et pour améliorer l’expérience client·e en continu.

La mise en place de programmes ambassadeurs pour co-créer les produits

La mise en place de programmes ambassadeur·rices aide les marques à intégrer leur communauté dans le processus de co-création de produits plus éco-responsables

En effet, un programme ambassadeur·rices vise à recruter des prospects, des client·es satisfait·es, des collaborateurs ou des influenceur·euses afin qu’ils participent au développement et à la promotion des produits de la marque. 

Les campagnes de tests de produits et la récolte des insights consommateur·rices qui en découlent sont précieuses !

Elles aident les marques à identifier plus rapidement les améliorations à apporter concernant la qualité, les fonctionnalités, les matériaux et les technologies utilisées pour concevoir chacun de leurs produits.

Ainsi, les marques peuvent lancer sur le marché des produits plus aboutis, plus fiables, et ayant une longue durée de vie. Ces produits, de meilleure qualité et plus en phase avec les réels besoins des consommateur·rices, évitent les échecs de biens de consommation et la fabrication de produits inutiles dont la création et la distribution impacteraient négativement l’environnement.

Ainsi, la solution Trustt permet aux marques d’installer un programme ambassadeur directement sur leur site e.commerce afin de récolter des insights consommateur·rices. Cette data fraîche permet d’améliorer les produits tout au long de leur cycle de vie afin de répondre aux besoins et aux attentes des utilisateur·rices. 

L’utilisation de la data et du numérique pour gérer les stocks

Les Digitals Natives Verticals Brands utilisent également les données qu’elles collectent pour la gestion de leurs commandes et sont capables d’ajuster leurs volumes de fabrication en fonction de leurs ventes. Ce fonctionnement leur permet d’avoir un volume de stock proche de zéro et donc de limiter les risques de surproduction et d‘invendus

Outre le gâchis, les déchets et la pollution considérable que génère cette surproduction, la fabrication de produits consomme de l’énergie, de l’eau, des matériaux transformés et des matières premières. Les produits, quels qu’ils soient, émettent également des bruits, des vibrations, des substances volatiles, ou encore des ondes électromagnétiques. Tout cela peut avoir un impact négatif sur l’environnement, et aggraver la pollution de l’air. 

Être capable de produire au plus juste, avec des stocks limités permet donc d’être plus aligné sur les enjeux d’éco-conception actuels et de rentrer petit à petit dans un système d’économie circulaire. Grâce au digital, tout ce processus est facilité.

Par ailleurs, annoncer des stocks limités n’est absolument pas préjudiciable pour l’image de ces marques, car celles-ci savent communiquer avec sincérité et transparence sur leur démarche auprès des membres de leur communauté sur les réseaux sociaux. C’est même l’effet inverse qui se produit ! Ces stocks limités suscitent davantage l’intérêt des consommateur·rices et donnent à la marque et à ses produits un caractère exclusif et haut de gamme.

La création de campagnes de précommande en ligne pour produire raisonnablement

Consommer mieux est au cœur des réflexions des marques d’aujourd’hui. 

Quel que soit le secteur d’activité, les impacts liés à une surproduction de produits sont importants. 

C’est pourquoi, de plus en plus de DNVB mettent en place un système de précommande de leurs produits. 

La précommande signifie que les client·es achètent leur produit avant que celui-ci n’entre en production. Les marques mettent en place des campagnes de précommande très simplement sur le web en interrogeant leur communauté sur leurs besoins. Cela leur permet de connaître les quantités nécessaires à produire et donc d’éviter les stocks inutiles et les invendus

Ce n’est plus la marque qui gère les quantités à produire mais ses consommateur·trices en fonction de leurs besoins. 

Ce système implique un peu d’attente du côté des consommateur·rices, toutefois, les marques qui le mettent en place communiquent en toute transparence sur les raisons pour lesquelles elles souhaitent fonctionner de cette manière via les réseaux sociaux et notamment Instagram.

Les consommateur·rices aujourd’hui sont très sensibles aux causes environnementales et sont nombreux·ses à souhaiter consommer autrement. Ce système de précommande, qui est essentiel pour éviter le gaspillage, est donc très bien compris et accepté par les consommateur·rices. 

Grâce au digital, les marques sont capables de proposer une offre au plus près de la demande et ainsi de s’aligner sur les enjeux d’éco-conception.

La solution SaaS développée par Trustt accompagne les marques dans la création de produits de consommation éco-responsables et innovants en phase avec les réelles attentes du marché. 

Le logiciel de Trustt est utilisable à chaque étape du cycle de vie des produits : datas enrichies, tests de produit, avis authentiques… 

Team Trustt
Pôle éditorial